accueil.
 


FERMETURE DE LA CLASSE DE LA CORBIERE.

Des nouvelles des écoles de St André de Boëge…

Rappel des événements…

31 / 01 /2004 L'APE informe les parents de l'intention de l'inspection académique de fermer une classe sur la commune de St André.

10 / 02 /2004 La mairie et l'APE rédigent un courrier pour l'inspecteur de circonscription, Monsieur Duby, pour lui faire connaître leur désaccord avec la décision d'une éventuelle fermeture. Les parents appuient ce courrier avec des lettres individuelles.

19 /02 / 2004 Première rencontre entre les parents et les élus de la commune pour informer tout le monde des intentions de l'inspection et surtout faire le point sur les effectifs à la rentrée de septembre de 2004.

21 / 02 / 2004 Un nouveau courrier est adressé à Monsieur l'inspecteur d'académie à Annecy. Ce monsieur doit gérer les dossiers lors de la commission du 23 / 02 / 2004 qui décide de l'ouverture et de la fermeture des classes sur l'académie de Grenoble. Ce courrier réitère la volonté des parents de conserver deux classes sur la commune de St André et nous proposons de réintégrer les dernières années de maternelle( même cycle d'apprentissage que les cp-ce1) scolarisées à Boëge, ceci afin d'augmenter les effectifs.

05 /03 / 2004 Réunion avec les parents et les élus, l'objet de cette réunion est de déterminer si les parents sont prêts à se mobiliser pour maintenir l'existence des 2 classes au village. Chacun s'exprime sur ses inquiétudes face à l'éventualité d'une classe unique à 5 niveaux, et semble convaincu sur l'importance de conserver les deux écoles à St André.
La commune donne son accord pour que la navette permette aux parents de bénéficier de la garderie peri - scolaire de Boëge.

08 / 03 / 2004 La mairie reçoit un courrier de Monsieur Defranoux inspecteur de l'académie de Grenoble, l'informant officiellement de la suppression du poste de la Corbière (motif : effectif trop faible, 24 enfants prévus à la rentrée 2004). Cette fermeture est justifiée par une carte scolaire qui nécessite une nouvelle répartition des postes sur l'académie. Cette répartition se fait en fonction des effectifs. Cet effectif est en moyenne de 27 enfants par classe. Ce courrier stipule également que l'inspection refuse la proposition faite, de réintégrer les dernières années maternelle (3 enfants pour la rentrée de septembre 2004) à St André afin de ne pas mettre en " péril " l'école maternelle intercommunale de Boëge.

08 / 03 / 2004 Réunion au SIVOM, à Bogève : à l'ordre du jour figure la fermeture de la classe de St André. Des parents de St André ainsi que des délégués au conseil de l'école primaire de Boëge sont présents. Au cours de cette réunion il est souligné que ce sujet n'est pas de la compétence du SIVOM, mais les élus réunis semblent s'entendre sur le fait que ce qui arrive à St André peut arriver demain à un autre village et qu'il serait peut-être temps de s'interroger collectivement sur la répartition de nos écoles sur le territoire. A l'issue de cette rencontre une réunion est consentie entre les communes de St André , de Boëge et de Saxel( les enfants de Saxel étant scolarisés à Boëge), les délégués aux conseils des écoles des deux communes, les directeurs des écoles ,ainsi que les présidents des associations de parents d'élèves.
La réunion est prévue le vendredi 26 mars à 20h30 à l'école de la Corbière.

09 / 03 / 2004 Rencontre avec Monsieur Duby, les parents d'élève et les élus de St André. Le maire, puis l'APE expriment leur point de vue sur la décision de l'inspection de fermer la classe de la Corbière. Les parents refusent l'éventualité d'une classe unique à 5 niveaux. Monsieur Duby justifie les choix de l'inspection. Il précise que lors de la commission du 23/02 /2004 un syndicat d'enseignants a proposé le transfert des CM1 et CM2 à Boëge. Selon lui cette solution est dangereuse puisque les effectifs ne pourront pas être réintégrés l'année suivante. M. Duby nous met également en garde contre une éventuelle fuite d'effectif vers le privé …Si les effectifs baissent trop c'est la classe du chef lieu qui fermera ses portes. Nous informons l'inspecteur de notre intention de réfléchir avec les communes de Boëge et de Saxel à une éventuelle solution qui pourrait satisfaire les parents et surtout garantir une qualité d'enseignement et toutes les chances pour nos enfants.


ACTIONS EN COURS …

Actions menées à ce jour :

  • courriers adressés : aux inspecteurs d'académie départemental (Mr Defranoux) et de circonscription (Mr Dudy), aux sénateurs, au préfet et au sous-préfet, ainsi qu'au ministre de l'éducation nationale ;
  • rencontres : avec les élus siégeant au Sivom, avec Mr Duby, avec les élus et les représentants de parents d'élèves des communes de Saxel et Boëge, avec le député Mr Francina ; rencontres souhaitées avec le préfet et Mr Defranoux ;
  • plusieurs articles de presse sont parus dans le Dauphiné, le Messager et le Faucigny ;
  • une pétition a été mise en place et a témoigné l'implication de tous les habitants de St-André (360 signatures pour 344 inscrits sur les listes électorales) ;
  • une banderole " non à la fermeture de l'école "a été placée afin de sensibiliser le plus grand nombre de personnes sur la Vallée Verte car face à cette fermeture de classe, le village se retrouve bien seul . Peut-être serait-il temps que la gestion de la carte scolaire devienne une préoccupation de l'intercommunalité, comme cela a été évoqué lors de la réunion du Sivom du 8 mars.
  • Une matinée " portes ouvertes " a eu lieu le 24 avril à laquelle étaient conviées une quarantaine de familles des communes de Saxel, Boëge et Fillinges, l'objectif étant de compléter nos effectifs afin d'appuyer la demande de réouverture auprès de l'inspection.

A ce jour (4 mai 2004), l'effectif revu pour la rentrée 2004 est de 30 élèves, ce qui nous permet d'être optimistes quant à la réouverture du poste de la Corbière.

Toutefois, malgré une forte implication du bureau de l'APE et des représentants (élus municipaux et parents) à la commission scolaire, la réouverture ne sera effective que grâce à un engagement ferme et solidaire de l'ensemble des parents d'élèves jusqu'à la décision de l'académie.


liens
Andrée LARMUSIAUX 04.50.39.09.23
Martine POURCHET 04.50.39.04 .57
accueil / tout savoir / la mairie / curiosités / autrefois / la flore / les écoles / les associations / bulletin municipal / page celt'

Haut de page